Radars de sol

Utilisé à des fins militaires à la sortie de la seconde guerre mondiale, la méthode géoradar a ensuite été peu à peu démocratisé dans des applications civiles, telles que l’archéologie, la géologie et bien entendu la détection de réseaux enterrés. 

Le point fort de cette méthode est de parvenir à localiser avec précision des ouvrages à la fois conducteurs – câbles, canalisations fonte, acier, télécoms – mais aussi des ouvrages non conducteurs tels que des canalisations PE, ou réseaux fibres optiques 

Le géoradar dispose d’un bloc d’antennes qui envoie un cône d’ondes directement dans le sol. Une partie de ces ondes sont renvoyées au bloc d’antennes lorsqu’elles heurtent un ouvrage enterré.

Grâce à la robustesse de ses produits et une interface logicielle intuitive et en Français, les géoradars que nous proposons font l’unanimité chez nos utilisateurs.